Il faut absolument que ces centaines de milliers de soignants puissent tenir encore face à cette tyrannie sanitaire car le gouvernement, et plus spécifiquement le ministre de la santé, ne pourra pas assumer le retrait d’autant de professionnels de soins alors que l’hôpital public est dans une situation déjà catastrophique ! Ce sont eux qui ont besoin de nous et non l’inverse.



L’obligation vaccinale entre en vigueur dans deux semaines pour les soignants. Le 15 septembre prochain, ceux qui n’auront reçu aucune dose de vaccin ne pourront plus venir travailler dans les hôpitaux, les Ehpad, en pharmacie et dans les cabinets de médecins. Où en est la vaccination des soignants aujourd’hui ? Comment s’organisent les contrôles ?