Il est tout de même extrêmement insultant pour toute l’élite française qui a été formée dans de grandes écoles d’être exclue de ce processus de gestion de la crise sanitaire et économique du Coronavirus ! C’est à se demander à quoi ont pu servir les milliards d’euros à former des générations d’ingénieurs et de bac +10 si au moindre problème on va aller demander l’aide d’une entreprise étrangère.

Cette affaire est d’autant plus insultante et méprisante qu’elle va utiliser les compétences d’une entreprise liée à un service de renseignement étranger, en l’occurrence le Mossad ! C’est d’autant plus grave que la responsable de l’entreprise Bain & Cie, Orit Gadiesh, fille d’un colonel de l’armée sioniste d’occupation, réalise dans la vidéo ci-dessous une intervention effrayante dans laquelle elle montre clairement qu’elle est obnubilée par les technologies chinoises de contrôle de l’information via les Smartphones incluant tous les aspects de la vie privée des citoyens, transformés en vulgaires consommateurs, piétinant toutes les règles les plus basiques du respect de la vie privée !



Selon les informations de Marianne, pour piloter la stratégie de la France dans le dépistage du coronavirus, le ministère de la Santé a missionné un cabinet privé, la filiale française de l’Américain Bain & Company. Trois visioconférences animées par Bain ont déjà eu lieu, depuis le 5 avril.

Selon nos informations, confirmant celles de Libération et du JDD, le ministère de la Santé a missionné la filiale française du cabinet américain Bain & Company, spécialisé dans le conseil en management, pour piloter la stratégie de la France dans le dépistage du coronavirus. « Afin d’appuyer la mission de développement des capacités de production nationale de tests, le cabinet Bain a été mandaté par le gouvernement, en accompagnement des industriels », nous indique la direction générale de la Santé. Si l’administration évoque un « appui », c’est bien Bain qui anime la réunion hebdomadaire organisée avec les professionnels. Une délégation au privé de tout un pan du dossier le plus sensible du déconfinement.

Trois visioconférences animées par Bain ont déjà eu lieu, depuis le 5 avril. Quatre syndicats de biologistes sont présents à chaque fois, ainsi qu’une dizaine de groupes privés d’analyses médicales, mais aussi… des conseillers gouvernementaux, dans un rôle d’auxiliaire d’un cabinet privé. L’Elysée, Matignon, deux membres du cabinet d’Olivier Véran, ainsi que Jean Castex, le nouveau « Monsieur Déconfinement » de l’exécutif, figurent parmi les participants…