Pour de mauvaises raisons mais ils s’appuient sur les chiffres actuels de l’épidémie qui démontrent qu’il n’y a plus rien ! D’autant qu’avec les grosses chaleurs, les risques de malaises sont sérieux ! Il était temps que ces médecins comment à faire leur travail…



Les élèves de primaire ne sont plus obligés de le porter pendant la récréation depuis jeudi.

Mais il reste imposé à l’intérieur, pendant les cours.

Ils souhaitent que les élèves puissent complètement abandonner le masque à l’école. Les médecins de la Société française de pédiatrie demandent que les enfants puissent être dispensés de porter le masque, y compris à l’intérieur, en raison de l’amélioration des chiffres de la pandémie de Covid-19 en France. Pour rappel, depuis jeudi, les élèves de primaire peuvent déjà l’enlever dans la cour de récréation. « Il n’y a aujourd’hui plus aucun argument scientifique pour garder le masque dans les classes », précise au Parisien, Christèle Gras-Le Guen, présidente de la Société Française de pédiatrie.

L’association rappelle au passage le pourcentage extrêmement faible de tests salivaires positifs chez les écoliers (0,17%), contre ceux se rapportant à l’ensemble de la population (1.19 %). « On a fait un procès injuste aux enfants en les considérant comme des nids à microbes, insiste encore Christèle Gras-Le Guen. Pourtant on voit bien aujourd’hui que l’ouverture des écoles n’a pas provoqué une flambée de contaminations comme on le prédisait », soutient-t-elle.

« En octobre 2020, alors que la circulation virale s’intensifiait, il nous a semblé important de soutenir la mise en place des masques dès 6 ans », mais « la situation sanitaire ne le justifie plus », résument ainsi les associations de pédiatres, dans un communiqué commun publié jeudi. « Nos voisins belges et anglais ont déjà statué il y a plusieurs semaines en ce sens puisque les enfants ne portent pas de masque à l’école primaire. »


Photo d’illustration : Les élèves doivent actuellement continuer de porter le masque en classe. LP/Ariane Riou

Le Parisien

18 juin 2021