Il faut vraiment être culotté pour oser lancer un tel appel pour deux raisons. Premièrement, hier-il traiter les soignants d’irresponsables antivax et de complotistes les obligeants à se vacciner au risque de perdre leurs jobs et leurs revenus et aujourd’hui il leur demande de l’aide ! Il en faut du culot et de la malhonnêteté pour en arriver à s’humilier de la sorte. Deuxièmement, ce même Olivier Véran, appartenant à un gouvernement qui n’a de cesse que de diminuer les moyens des hôpitaux en fermant des milliers de lits et en diminuant le nombre de professionnels de santé démontre par cet appel que sa politique est criminelle car il n’y a pas assez de moyens pour s’occuper correctement de la santé des gens qui cotisent beaucoup, 200 milliards d’euros chaque année, pour avoir un service aussi médiocre.