Voilà, c’est bon, on y est ! Alors que les médecins et les professeurs en tous genres se sont fait ridiculiser sur les plateaux télé et que plus personne ne croit à leurs sornettes dictées par Big Pharma, le gouvernement veut manipuler l’opinion publique en passant par les dégénérés influenceurs de YouTube ! Cette façon de faire démontre encore une fois à quel point l’exécutif méprise le peuple !


Le gouvernement va faire appel à des stars des réseaux sociaux.

Selon nos informations, un rendez-vous « avec quelques influenceurs » est prévu ce mercredi en fin d’après-midi, afin de parler de la crise sanitaire. Cette rencontre sera diffusée sur Twitch et Youtube, et aura notamment pour objectif de parler aux jeunes de la crise du Covid-19, et de les alerter sur les gestes barrières. Les influenceurs ne seront pas rémunérés.

Le JDD, qui a révélé l’info, a évoqué les noms de Léna Situations, EnjoyPhoenix, Paola Locatelli et Just Riadh – des créateurs de contenu à succès, qui cumulent des millions d’abonnés. Mais le casting n’est pas encore arrêté, toujours selon nos informations.

À la suite de la publication de cet article, Léna Situations nous a fait savoir qu’elle n’avait pas accepté. Avant d’expliquer à ses fans sur Twitter qu’elle ne se sentait pas « assez préparée ni légitime » pour participer à cet événement, et « le faire bien en si peu de temps ».

Plus tard dans la journée, Gabriel Attal a confirmé l’événement. « Rendez-vous à partir de mercredi, 18h30, en direct depuis l’Élysée, pour un rendez-vous régulier de débat », a-t-il écrit sur Twitter, avant d’indiquer le lien de sa chaîne Twitch.


https://twitter.com/GabrielAttal/status/1320304214074163201?s=20

Le gouvernement mise sur les influenceurs

Cela fait déjà plusieurs années que le gouvernement mise sur les influenceurs pour toucher un public plus jeune. En février dernier, EnjoyPhoenix avait publié une vidéo durant laquelle elle suivait l’ex-secrétaire d’Etat Brune Poirson pendant 24 heures.

En 2019, Sundy Jules, Enzo, Tais-Toi! et Tibo InShape avaient été payés par le gouvernement afin de promouvoir le Service national universel sur Instagram et YouTube. Un « partenariat » qui avait été vivement critiqué.


Selon des informations du JDD, Léna Situations, EnjoyPhoenix, Paola Locatelli et Just Riadh ont été invitées à rencontrer mercredi le porte-parole du gouvernement pour évoquer la crise sanitaire.

Thomas Soulier avec Nawal Bonnefoy

BFMTV

25 octobre 2020