Voici le fac-similé de la décision officielle signée par les traîtres à l’Algérie, autorisant dès 1991 l’introduction en Algérie du Rotary International, une structure cryptomaçonnique. Rappelons que l’autre bras de cette mafia internationale est le Lion’s Club.

Nous profitons de la publication de cet article pour reposter la vidéo de l’Actu au Scalpel #38 : Comment la franc-maçonnerie pille l’Algérie.