C’est ainsi que la réalité vient détruire la fiction de ces imposteurs ou du moins remettre les choses dans l’ordre. Alors qu’elle se croyait certainement intelligente et utile à la société lorsqu’elle se trouvait dans ses propres médias ou lors de ses passages télé, cette dame comprend enfin que dans le monde réel, dans une conférence sur le féminisme, le public n’est pas d’accord avec elle au point de le lui faire comprendre et entendre par des huées. Bien sûr, si vous n’êtes pas d’accord avec elle, vous serez traités de criminels, de dictateurs de la pensée, d’ennemis de la liberté d’expression…


Élisabeth Lévy, huée et vilipendée aux universités d’été du féminisme


 LeHuffPost