Le mouvement populaire des Gilets jaunes reprend dans toute la France malgré la crise sanitaire car la réalité de la crise sociale et économique est bien plus grave, largement plus grave.