Le Canard enchaîné de ce mercredi revient sur le cas du patron de BFMTV qu’il avait épinglé dans un restaurant clandestin appartenant au propriétaire de la chaîne, Patrick Drahi, le fameux 3 Présidents. Cette information a été étouffée par les médias contrairement au battage médiatique autour du palais Vivienne. L’affaire n’est pas terminée puisque des salariés de BFM ont demandé des comptes à Marc-Olivier Fogiel lors du dernier conseil social et économique de la chaîne qui s’est tenu mi-mars.

Il est effectivement assez cocasse et culotté de la part de cette chaîne d’informations poubelle, experte en propagande et en terrorisme sanitaire, d’en faire autant depuis quelques jours à chasser les restaurants clandestins et traiter d’irresponsables les Français qui osent y aller. Rappelons que, selon l’article du Canard enchaîné du 10 mars dernier, de nombreux chroniqueurs déjeunaient et dînaient régulièrement dans ce restaurant clandestin de luxe avec des pontes de l’AP-HP. Ceux-là même qui répètent quotidiennement qu’il faut tout confiner, qu’il faut fermer tous les commerces, les écoles, les universités…