Sublime spectacle ces derniers jours sur les chaînes infos où l’on voit les membres de la caste politique et leurs chiens de garde journalistes crier au « complot » russe dirigé contre B. Griveaux alors qu’il n’y a qu’un seul coupable dans cette affaire, l’intéressé lui-même qui s’est filmé les parties intimes avec son portable ! C’est d’autant plus stupide comme explication que la candidature de Griveaux à la mairie de Paris était vouée à l’échec, il était 3e dans les sondages ; du coup, on se demande à quoi pouvait servir ce « complot » ! Ajoutons à cela que ce type de vidéo est soigneusement gardé pour faire chanter les politiques et non pour les diffuser sur les réseaux sociaux ! Mais bon, vu que l’on a la caste politicomédiatique la plus bête au monde, on n’est plus étonné par leurs sottises cathodiques…


Une enquête a été ouverte ce samedi 15 février après la plainte de Benjamin Griveaux pour atteinte à la vie privée.

La compagne de l’artiste russe serait la destinataire des vidéos sexuelles envoyées par l’ex-candidat à la mairie de Paris.
Piotr Pavlenski, l’activiste russe qui a revendiqué la publication des vidéos sexuelles qui ont forcé Benjamin Griveaux à jeter l’éponge dans la course à la mairie de Paris a été interpellé samedi 15 février avec sa compagne.Une enquête pour atteinte à l’intimité de la vie privée a été ouverte après la plainte déposée par l’ex-candidat après la publication de vidéos où l’on voit un homme en train de se masturber.La destinataire de ces vidéos serait la compagne de Piotr Pavlenski. Elle a été placée en garde à vue ce dimanche 16 février, selon Europe1.

Une Française de 29 ans

Cette Française de 29 ans, originaire de Metz a été interpellée en même temps que son compagnon à la sortie d’un hôtel du 16e arrondissement de Paris. Elle a été entendue en audition libre pour une autre affaire concernant son compagnon – une affaire de violences – avant d’être placée en garde à vue en ce qui concerne l’affaire Griveaux.

Les vidéos publiées datent de mai 2018. Elle assure être en couple avec Piotr Pavlenski depuis janvier 2019. Mais ils sont tout de même soupçonnés tous les deux d’avoir voulu piéger l’ex-candidat à la mairie de Paris.

Piotr Pavlenski sera entendu plus tard dans cette affaire. Il avait revendiqué la diffusion des vidéos pour dénoncer « l’hypocrisie » de l’homme politique.


Photo d’illustration : Piotr Pavlenski et sa compagne en garde à vue – ILLUSTRATION ARCHIVE EPA – YURI KOCHETKOV

LAURE DUCOS

Midi Libre

16 février 2020