Voici qu’un nouveau venu de la bande au pédocriminel Gabriel Matzneff fait son apparition dans les médias grâce à l’article du New York Times publié cette semaine, il s’agit de l’adjoint à la culture de la mairie de Paris d’Anne Hidalgo, Monsieur Christophe Girard. C’est un homme très puissant sur la place de Paris et qui est au pouvoir depuis des décennies puisqu’il était déjà là à l’époque de Bertrand Delanoë. Il est effectivement conseiller à la mairie de Paris depuis 2001 ! Il a également été maire du quatrième arrondissement parisien de 2012 a 2017. Christophe Girard va rencontrer le couple Yves Saint-Laurent – Pierre Bergé en 1976 et intégrer ainsi la maison Yves Saint-Laurent au sein de laquelle il va progresser en hiérarchie jusqu’à en devenir Directeur général en 1997.

Côté vie privé, après avoir eu deux enfants avec sa première compagne, il se marie avec le cinéaste Olivier Meyrou en 2013. Il ne cache donc pas du tout son homosexualité et milite activement pour l’homoparentalité à l’instar de son ex-patron et ami Pierre Bergé. Il est également vrai que depuis 2001 Pierre Bergé lui vouait une haine pathologique qui doit cacher quelques secrets inavouables.

Relation avec Gabriel Matzneff

Monsieur Christophe Girard va faire pression également sur le Centre national du livre afin d’obtenir la fameuse subvention publique qui va soutenir le pédocriminel Gabriel Matzneff pendant près de deux décennies ! Il s’agit de près de 160 000 € ! Nous savions déjà par l’article du Monde de Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin que le couple Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé avait payé le loyer de Gabriel Matzneff pendant un certain temps.


« Appel d’Angelo Rinaldi, amical, attentif. Déjà, en 1987, lorsque je sortis, très affaibli, de l’Hôtel-Dieu et m’installai au Taranne ce fut lui qui alerta Yves Saint Laurent et Pierre Bergé qui allaient m’aider puissamment » (page 450 des Carnets noirs 2007-2008) .


Mieux encore, Monsieur Christophe Girard, sur ordre de Pierre Bergé, va financer les nuitées d’hôtel de Gabriel Matzneff lorsqu’il était en train de commettre ses crimes pédophiles avec la petite Vanessa Springora. Matzneff sera tellement heureux de cette aide providentielle qu’il va l’écrire : « Le collaborateur d’Yves Saint Laurent, ce charmant Christophe Girard que j’ai vu l’autre jour, m’a appelé ce matin pour m’annoncer que leur Fondation allait désormais prendre en charge ma note d’hôtel » ! Il dédicacera ensuite son livre « la Prunelle de mes yeux » à Christophe Girard tout en affirmant que c’est un très bon ami à lui, ce que réfute ce dernier aujourd’hui ! Qui croire à votre avis ?! Comme toujours, ou par hasard, Maître Emmanuel Pierrat est toujours dans le coin, proche des uns et des autres.

Bien sûr, Christophe Girard va expliquer dans un communiqué – cf. ci dessous – que cette attaque n’est pas sans relation avec les municipales ce qui, en d’autres termes, relève de la théorie du complot mais pour lui ça passe, c’est acceptable. Il fait également semblant d’oublier car ça remonte à loin et comme par hasard, il ne retrouve plus le courrier dans les archives de la mairie !


« Mardi soir, rue Vieille-du-Temple, à une réunion électorale avec Bertrand Delanoë. C’est Christophe Girard qui m’y a invité » (page 189 des Carnets noirs 2007-2008).


Il est impossible et inconcevable pour lui de ne pas savoir qu’il avait des pratiques pédocriminelles, toute la place de Paris le savait… sauf lui. Il y a eu déjà le scandale chez Pivot qui avait fait grand bruit !

Pour tout ça, la République décadente va chaleureusement le remercier et à plusieurs reprises : en mai 1995 Chevalier dans l’ordre national du Mérite. En février 2002 Chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur. En janvier 2013 il sera fait Officier par le Premier ministre et enfin en janvier 2003 Officier dans l’ordre des Arts et des Lettres !


#BalanceTonOgre n°1 :



#BalanceTonOgre n°2 :