C’est ainsi que fonctionne la république actuelle, elle décore et honore tous les islamomaniaques comme ce sera le cas pour Michel Houellebecq le 18 avril prochain par les plus hautes autorités de l’État, Emmanuel Macron en l’occurrence. Rappelons que Michel Houellebecq lors de la précédente présidentielle voulait appeler à faire voter Marine Le Pen afin de déclencher une guerre civile en France. De toute façon tout ceci n’a rien d’étonnant puisque nous avons des récipiendaires de la Légion d’honneur pédophiles, des agresseurs sexuels sur mineur condamnés par la justice comme Pierre Bellanger…


Chose promise, chose due : le 18 avril, Michel Houellebecq recevra la Légion d’honneur lors d’une cérémonie à l’Élysée et sera décoré par le président Emmanuel Macron en personne.

En effet, l’écrivain multi-récompensé, figurait pour la première fois parmi la promotion du 1er janvier 2019.

Michel Houellebecq a lui-même dressé la liste des invités qu’il voulait voir présents le jour J : le couple Nicolas et Carla SarkozyAlain Finkielkraut, Frédéric Beigbeder, Jean-Louis Aubert, David Pujadas, ou encore certains représentants de Valeurs Actuelles pour qui l’auteur avait accordé l’une de ses récentes interviews. Tradition oblige, le président de la République prononcera un discours pour mettre en lumière le parcours de l’auteur, avant de finalement l’adouber de la Légion d’honneur.

Michel Houellebcq, qui a sorti en janvier son retentissant Sérotonine, a reçu le prix Goncourt en 2010 pour son roman La Carte et le Territoire ainsi que le prix littéraire international IMPAC de Dublin pour Les Particules élémentaires (1998).


Vanity Fair