Les propos sont clairs et logiques, accessibles à tous. On remarque la présence encore une fois de Mme Soleil, Catherine Hill, qui revient malgré ses erreurs monumentales !