Joe-Lecorbeau-Dieudonné-Escroc-21


charlie-merah-revientLe procès en appel contre Joe Lecorbeau s’est tenu la semaine dernière à Toulouse (4 octobre 2016). En première instance, il avait écopé de 19.000 € au total et 6 mois de prison avec sursis. Son matériel avait été confisqué. Menottes aux poignets au cours de son transfèrement à Toulouse dans une voiture de la police judiciaire toulousaine, il sera relâché après 12 heures de GAV alors qu’en France, le droit de la presse ne justifie pas un tel comportement. On est plus près de la procédure policière appliquée au grand banditisme que de celle réservée au délit de presse. D’abord mis en examen, puis sous contrôle judiciaire, il sera soumis au pointage obligatoire à la gendarmerie… Heureusement que son ancien avocat a pu faire sauter la perquisition et le contrôle judiciaire pour illégalité ; malheureusement, son matériel informatique ne lui a toujours pas été restitué, d’autant que c’est son outil de travail et non un simple ordinateur de bureau.

Harcelé au téléphone avec la fameuse technique du swatting, aussi bien lui-même que son épouse ou sa mère sur leurs lieux de travail respectifs, Joe Lecorbeau recevra des centaines de menaces de mort. Pour finir, rappelons que Joe Lecorbeau n’a jamais posté sur son Facebook la photographie incriminée qui a bel et bien été postée par son véritable auteur de manière totalement isolée, indépendante et assumée comme cela se passe sur toutes les pages Facebook. Quand on pense que Charlie hebdo avait réalisé en 2012 sa une avec un dessin de Riss intitulé : « Mohamed Merah, reviens ! Ils sont devenus fous », on se dit que quelque chose ne tourne pas rond en France…

Cet article nous apprend par ailleurs que Joe Lecorbeau est en procès contre Dieudonné qu’il traite d’escroc ! Ces déclarations chocs méritent plus de détails et d’explications que le futur proche ne manquera certainement pas d’apporter.

Vous remarquerez également la qualité plus que médiocre de l’article truffé de fautes d’orthographe, écorchant le nom de Joe Lecorbeau et inventant une domiciliation professionnelle nîmoise pour son avocate !!!



Condamné au printemps pour « provocation à la haine », Jo le Corbeau, 34 ans, a comparu cet après-midi devant la chambre des appels correctionnels, à Toulouse. Ce père de famille conteste être le responsable de la diffusion fin 2013 debut 2014 d’un homme qui réalisait une quenelle, un salut nazi inversé, devant l’école Ohr Torah, l’école juive où Mohammed Merah a tué trois enfants et un enseignant le 19 mars 2012.

Selon les explications de cet homme qui se présente comme chômeur, ancien proche de Dieudonné, « un escroc nous sommes en procès », il n’est pas responsable de la publication et de la diffusion de cette photo. « Toute la presse m’a accusé mais je n’y suis pour rien. Cette photo a été postée sur mon site Facebook mais pas par moi ! »

Seulement début janvier 2014, la photo et un texte au fort relant antisémite matiné de théorie du complot ont été publiés sur le site géré par Jo le Corbeau. Le tribunal correctionnel de Toulouse l’a condamné pour le délit de « provocation à la haine » à 6 mois de prison avec sursis et 5000 € d’amende. L’avocat général a requis cet après-midi la confirmation de cette condamnation.

« On ne vous reproche pas vos idées antisemites même si vous dites, et on a du mal à vous croire que vous ne l’êtes pas. C’est la diffusion, la provocation à la haine qui est interdite et que vous avez commise », a développé Me Simon Cohen, avocat de l’école Ohr Torah et d’Eva Sandler, épouse de l’enseignant assassiné et mère de deux enfants tués en mars 2012. « Vous avez refait du mal à des gens qui n’en avait pas besoin », a affirmé l’avocat.

La défense de Jo le Corbeau, parlant d’une enquête « baclée et entièrement à charge » a plaidé la relaxe.

La cour rendra sa décision le 9 novembre.