Cette vidéo a été signalée à YouTube aujourd’hui 7 août 2019 par le général Ghali Belkecir pour atteinte à la vie privée !!! Je dis bien « atteinte à la vie privée » et non diffamation ! Leur culot n’a pas de limites. Faites-la tourner au maximum avant sa suppression. Merci.


Voici la même vidéo postée sur Facebook en cas de censure :



La France est en train de devenir aux yeux du monde entier le refuge quasi officiel de tous les généraux criminels et autres oligarques mafieux algériens en fuite. Après avoir reçu quelques généraux majors comme Habib Chentouf, des ministres comme Abdeslam Bouchouareb impliqué dans le pillage de l’industrie algérienne à hauteur de plusieurs milliards de dollars… voilà que Paris offre encore l’asile au général Ghali Belkecir ainsi qu’à son épouse Fatima Boukhersa ex-présidente de la cour de Tipasa, une des plus importantes d’Algérie.

Une photo a été prise du général Belkecir accompagné d’un certain Amar Benabdallah se baladant dans le septième arrondissement de Paris, affublé d’une casquette ridicule qu’il croyait pouvoir le protéger des regards indiscrets. Le stratagème a semble-t-il échoué puisqu’une photographie a été prise et circule très largement sur les réseaux sociaux.

Les accusations retenues contre ce général, protégé par Saïd Bouteflika, ce qui en dit long sur son éthique et son état d’esprit, relève de la trahison contre l’armée. En réalité, il est impliqué dans un nombre ahurissant de magouilles et de demandes de rançons avec la complicité de son épouse dont le pouvoir judiciaire au niveau de la Cour de Tipasa était immense, quasi sans limite. Elle pouvait tout simplement emprisonner n’importe quel innocent et libérer la pire des crapules. Vous trouverez certains détails dans la vidéo ci-dessous. Ce général a commencé à magouiller dans les permis de conduire. Il se rapprochera de Saïd Bouteflika et finira par « travailler » avec les frères Kouninef aujourd’hui en prison en leur facilitant les affaires par une technique très simple, mettre des bâtons dans les roues de la concurrence. Ce sont les Kouninef qui vont réussir à l’imposer à la tête de la gendarmerie nationale via Saïd Bouteflika. À partir de ce moment, son pouvoir deviendra quasi illimité. Il faut également savoir que c’est le patron de la gendarmerie nationale qui, d’une certaine façon, désigne pour ainsi dire les juges en Algérie car, sans un avis favorable de sa part, il est impossible à un juge de poursuivre sa carrière. On vous laisse imaginer la qualité des juges qui seront adoubés par ses soins.

Nous apprenons dans cette vidéo que le général Belkecir est impliqué dans des histoires de corruption et de commissions pour des travaux effectués dans la Résidence d’État du Club des Pins impliquant le colonel Zaaboub Walid et Mourad Mankoura ! Un entrepreneur a déposé plainte contre cette association de malfaiteurs auprès du Premier ministre (cf. 3 documents) après avoir découvert que des travaux valant à peine 3 milliards ont été facturés 12 milliards !

L’enquête a également démontré que lorsque des plaintes étaient déposées contre ce trio malfaisant, les entrepreneurs les perdaient systématiquement, car elles étaient instruites au tribunal de Tipasa sous la férule de l’épouse du général Belkecir, Madame Fatiha Boukharsa ! Cette dame est connue pour avoir menacé de nombreux juges réticents à lui obéir !

Le général Belkecir est également impliqué dans des demandes de rançons concernant des affaires pénales afin de faire libérer les accusés en détention, comme ce fut le cas pour un homme d’affaires de l’Ouest, impliqué dans l’établissement de chèques en bois et qui avait été « libéré » contre 2 milliards de centimes ! Ce même général est impliqué dans une affaire de délit d’initié grâce à une information refilée par son ami ministre des travaux publics qui l’informera du projet de réalisation d’un tronçon d’autoroute de 33 km dans la wilaya de Mostaghanem. Il s’empressera alors d’acheter un terrain sans valeur situé sur ce tracé afin de pouvoir le revendre très cher à l’État pour la réalisation de cette autoroute. Le journaliste Abdou Semmar qui est à la source de la divulgation de ces informations parle également de l’importation de matériel made in israel ! La boucle est bouclée.

Le peuple français doit savoir que l’Élysée est complice du pillage de pays africains entiers et que ce comportement ne peut qu’avoir des conséquences désastreuses.