Dieu merci, un grand nombre d’imams se sont positionnés publiquement pour condamner les pratiques privées de Tariq Ramadan, rendues publiques par une enquête médiatisée. Certains d’entre eux l’avaient même défendu au début de l’affaire mais le condamne aujourd’hui après avoir pris connaissance de sa double vie et de son comportement totalement hypocrite et en dehors des limites prescrites par Dieu.

Ces prises de position sont salutaires et très importantes car elles condamnent non seulement des pratiques criminelles parmi les plus détestables dans la religion musulmane puisque destructrices de la cellule familiale et ainsi du tissu social ; mais elles ont pour vertu de rendre espoir aux femmes qui ont été victimes de tels comportements ou qui risquent de l’être malheureusement dans le futur. Ces prises de position permettent également de sortir du tribalisme primaire qui est détestable dans la religion musulmane car tout musulman se doit de chercher la vérité et d’être juste même s’il s’agit de membres de sa propre famille.

Enfin, ces prises de position vont avoir un effet positif sur la perception des observateurs étrangers non musulmans car il faut dire qu’une telle affaire, aussi humiliante, a fait énormément de dégâts aussi bien en interne mais également en externe.