Il assume et en même temps il sait que c’est très mauvais et que c’est trop grossier ; du coup, il fait un pas de côté très maladroit qui ne fait qu’aggraver son cas en le faisant passer pour un malade mental au vu de ses déclarations ultra sionistes passées. Le système de toute manière doit sa survie à des personnalités instables et légères comme Manuel Valls, autrement il se serait écroulé depuis longtemps…


Ajoutée le 24 janvier 2018    

La schizophrénie de Manuel Valls qui n’assume plus son sionisme.


La Chaîne Qui Dérange