EricLaurent


 C’est très bien de connaitre les coulisses de cette affaire car quand on se remémore le coup de l’avion de ce M. Valdiguié, on comprend mieux bien des choses…

Comme il est étrange de voir cette récente levée de boucliers de journalistes parisiens bien-pensants contre leur confrère Eric Laurent et son enquêtrice de choc, Catherine Graciet, tous deux accusés de chantage et d’extorsion de fonds dans une affaire qui a défrayé la chronique la semaine dernière ! S’il y a bien une règle de bienséance dans la presse française, c’est de ne jamais tirer à vue sur un camarade à terre parce qu’il a fauté. Les journalistes passent en général sous silence les peccadilles de leurs pairs dans l’exercice de leur métier. Même dans des affaires plus graves de déontologie, ou de plagiat, on ne la ramène pas. On se serre les coudes, car finalement c’est toute la profession qui en pâtit et se retrouve en ligne de mire. Et il y a tellement de lièvres à courir, que de s’attaquer à un confrère n’est certainement pas productif et peut être interprété comme une preuve de faiblesse… 
Mais alors là c’est du jamais vu ! Un rédacteur en chef (en titre) du Journal du Dimanche et pas n’importe lequel, l’auto-désigné franc-maçon Laurent Valdiguié se permet carrément de publier, en s’en vantant, les enregistrements clandestins et judiciaires qui accablent Laurent et sa porte-flingue, Catherine Graciet. On ne lui en demandait pas tant à ce Valdiguié, receleur de documents judiciaires explosifs que lui fournissent ponctuellement ses « amis » au Palais de Justice de Paris !
Ce déploiement en force de Valdiguié et du JDD (édité par Hachette) contre leur confrère n’est pas rassurant et cache vraisemblablement autre chose. Malgré l’énormité de ce qu’on reproche à Laurent, on peut considérer que ce dernier a le droit à une défense équitable, sans être victime d’une violation flagrante du secret de l’instruction qui lui porte préjudice pour la suite judiciaire. 
Valdiguié est trop à l’aise dans ses baskets pour ne pas s’en étonner et du coup soupçonner une embrouille ; oui, trop sûr de lui, car il ne faut pas oublier que ce même Valdiguié, avait été brièvement arrêté au Bourget par les douanes françaises au retour de Tripoli dans un avion affrété par la Libye en mars 2011. Il voyageait en compagnie de l’homme d’affaires et intermédiaire Ziad Takieddine, et une mallette contenant 1,5 million d’euros en liquide !  
Chris Laffaille.
Chris Laffaille est ancien rédacteur en chef adjoint de Paris Match (sous Roger Thérond), ancien directeur à Paris des rédactions des agences photos Sipa Press, auteur des Portes de l’Enfer : L’inavouable vérité sur l’affaire Borrel  (Scali 2008) et, avec Blanrue, de Le Joueur : Jérome Kerviel, seul contre tous (Scali, 2008). Il a réalisé de nombreux films documentaires, notamment avec Karl Zéro.