Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Géopolitique

Mohamed VI aime le pouvoir mais pas le travail qu’il suppose, par Ignacio Cembrero 

Article très intéressant d’un des plus grands spécialistes espagnols du Maroc concernant la déliquescence du pouvoir et plus spécialement l’absence de Mohamed 6 qui passe plus de la moitié de son temps à l’étranger à festoyer dans les plus grandes boîtes de nuit européennes… Il est également question dans cet article de politique, de liberté d’expression, du boycott de certaines marques par le peuple marocain, des révoltes rifaines…

Politique

La très curieuse affaire Éric Laurent, par Chris Lafaille 

Comme il est étrange de voir cette récente levée de boucliers de journalistes parisiens bien-pensants contre leur confrère Eric Laurent et son enquêtrice de choc, Catherine Graciet, tous deux accusés de chantage et d’extorsion de fonds dans une affaire qui a défrayé la chronique la semaine dernière ! S’il y a bien une règle de bienséance dans la presse française, c’est de ne jamais tirer à vue sur un camarade à terre parce qu’il a fauté. Les journalistes passent en général sous silence les peccadilles de leurs pairs dans l’exercice de leur métier. Même dans des affaires plus graves de déontologie, ou de plagiat, on ne la ramène pas. On se serre les coudes, car finalement c’est toute la profession qui en pâtit et se retrouve en ligne de mire. Et il y a tellement de lièvres à courir, que de s’attaquer à un confrère n’est certainement pas productif et peut être interprété comme une preuve de faiblesse…

Géopolitique

Complot Franco-Marocain ? Journalistes français en prison ! 

Eric Laurent et Catherine GracIet arrêtés par les autorités françaises. Ces deux journalistes ont étés arrêtés dans le cadre de leurs travails, accusés par les autorités marocaines d’être coupable de chantage contre le roi Mohamed VI. Lorsque l’on connait le travail des protagonistes, il est évident que les autorités marocaines mais aussi françaises, attendaient la moindre occasion pour les faire taire.