Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
La vidéoverbalisation provoque une pluie de PV sur Paris !
Informations

La vidéoverbalisation provoque une pluie de PV sur Paris ! 


Ceci est un pur racket organisé par l’État afin de taxer encore plus les contribuables car il n’est certainement pas question de sécurité mais bien d’argent et d’imposition. Au départ la vidéosurveillance était censée faire baisser la criminalité et la délinquance, en réalité cela n’a pas du tout été le cas, bien au contraire, puisque la délinquance augmente régulièrement. Cette vidéosurveillance à coups de caméras ne sert qu’à augmenter le flicage des citoyens. Afin de diminuer les incivilités des conducteurs, il suffit d’améliorer la circulation, de la restreindre au centre-ville, d’améliorer les transports publics… Il n’y a qu’un seul moyen pour diminuer les stationnements gênants, augmenter les places de parkings et surtout instaurer leur gratuité.


La maire de Paris a visité jeudi 4 octobre le nouveau centre de verbalisation par vidéosurveillance de la capitale, en présence du préfet de police. 

Les automobilistes parisiens sont prévenus. La mairie de Paris dispose désormais d’un nouvel équipement flambant neuf pour traquer les infractions. Une salle ultra-moderne située dans le quatrième arrondissement, reliée aux 900 caméras réparties sur l’ensemble de la ville et gérée par des agents, comme le révèle le quotidien Le Parisien.

Disposant chacun de multiples écrans de contrôle, les agents traquent en permanence les infractions dans les rues de la capitale depuis le 1er octobre, date de la mise en place de ce dispositif. Une fois le méfait commis, l’agent effectue une capture d’écran pour prouver l’infraction, puis dresse un procès-verbal directement envoyé au centre de traitement des amendes à Rennes (Ille-et-Vilaine). Le contrevenant reçoit directement l’amende chez lui, comme le détaille le quotidien Le Parisien. Avec cette politique, Anne Hidalgo compte protéger les plus vulnérables sur la route, notamment les cyclistes et les piétons. La maire de Paris s’est réjouie de la création de cette nouvelle unité qui “va permettre d’agir plus vite et à plus grande échelle contre la délinquance routière”, explique-t-elle au Parisien.

Ce système de vidéosurveillance permet à la ville de Paris de multiplier les procès-verbaux.

Un agent en dresse 40 à 50 par jour. À la fin d’une journée, près de 400 automobilistes ont été verbalisés. Certaines infractions sont particulièrement ciblées par les agents, notamment l’utilisation de voies de bus par les automobilistes.

Mais l’opposition monte au créneau et dénonce une mauvaise gestion municipale. Interrogé par le Figaro, le sénateur LR de Paris estime que la mairie “organise l’incivilité”, notamment avec l’apparition de nombreuses trottinettes électriques sur les trottoirs et les voies cyclables. Avant Paris, la ville de Nice dispose depuis 2011 d’un système de vidéoverbalisation. Près de 41.000 procès-verbaux avaient été dressés en 2017 sur la côte d’Azur.


Octave Odola – Capital 

%d blogueurs aiment cette page :