Le dissident algérien Amir Boukhors originaire de Tiaret, plus connu sous le pseudonyme Amir DZ, a été arrêté par la police française et a dû passer une nuit en prison pour un pseudo délit de conduite (feu rouge) ! Activiste très connu, comptabilisant des centaines de milliers de followers, cette curieuse arrestation ne peut être due au hasard d’autant qu’elle tombe au même moment que la résolution du Parlement européen du jeudi 28 novembre dernier !

Pendant ce temps, les généraux et autres ex-ministres corrompus algériens continuent de se balader tranquillement sur le territoire français sans jamais souffrir de la moindre interpellation ou enquête judiciaire concernant la provenance de leurs fortunes. Il en existe des centaines, prenons juste l’exemple du général Khaled Nezzar qui a été condamné dernièrement à 15 ans de prison en Algérie. Nous pouvons également citer l’ex-ministre Abdeslam Bouchouareb également en fuite et installée à Paris, refusant de se présenter à la justice malgré les convocations d’Alger…

Nous l’avons démontré dans la vidéo qui décrivait la lecture du livre le Grand manipulateur de Monsieur Marc Endeweld, l’Élysée est l’allié du régime corrompu algérien depuis toujours. Cette corruption l’arrange car elle permet de tenir ces voyous avec une laisse et ainsi continuer à piller l’Algérie et ses richesses avec une facilité déconcertante.