La France est en train de virer totalement folle à lier, ce n’est plus possible ! Il faut vraiment être débile pour oser une telle ânerie ? La France est devenue la risée du monde entier, un asile de fous  !


Le ministre de l’intérieur a indiqué mardi 20 octobre que ce genre de pratiques nourrissaient le communautarisme, et flattaient « les bas instincts » pour des raisons mercantiles.

C’est une sortie de Gérald Darmanin qui va sans doute faire couler beaucoup d’encre. Le ministre de l’Intérieur, sur le pont depuis plusieurs semaines sur les questions de laïcité, de séparatisme, et de lutte contre le terrorisme islamiste, s’est prononcé sur un sujet en donnant son opinion purement personnelle.

Invité sur BFMTV mardi 20 octobre, Gérald Darmanin s’est dit choqué de voir des rayons de supermarché réservés aux produits halal et casher. « Ça m’a toujours choqué de rentrer dans un hypermarché et de voir qu’il y a un rayon de telle cuisine communautaire, c’est comme ça que ça commence le communautarisme »  a-t-il argumenté.

Le ministre de l’Intérieur, qui est aussi chargé des cultes, a bien précisé qu’il s’agissait là de sa propre opinion, et non pas d’une position officielle. « Heureusement que toutes mes opinions ne font pas partie des lois de la République », a ajouté Gérald Darmanin. Il en a profité pour pointer la responsabilité des entreprises et même du capitalisme qui voient dans cette pratique une source de profits.

« Quand on vend des vêtements communautaires, peut-être qu’on a une petite responsabilité dans le communautarisme », a-t-il illustré. « Ce n’est pas parce qu’on a des parts de marché en flattant quelques bas instincts qu’on a rendu service au bien commun », a pointé Gérald Darmanin.


Photo d’illustration : Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, le 7 juillet 2020. Crédit Image : Ludovic Marin / AFP

 

RTL

21 octobre 2020