Cette vidéo est juste spectaculaire et d’une extrême violence puisqu’elle livre le témoignage d’un ancien juge d’instruction algérien qui a dû quitter son pays pour se réfugier en France, après avoir été agressé physiquement par un membre de sa hiérarchie du ministère de la justice. Il explique comment les milliards étaient détournés en Algérie et pourquoi ces problèmes ont commencé dès que son instruction et ses recherches se sont rapprochées des coupables.

Mais la partie la plus violente et la plus grave sera son témoignage concernant l’assassinat de l’ex-patron de la police nationale, Monsieur Ali Tounsi le jeudi 25 février 2010 dans son bureau, exécuté par le colonel Chouaïb Oultache, 72 ans, ex-directeur de l’unité aérienne de la police. Pour Monsieur le juge d’instruction Habib Achi, la cause de cet assassinat réside dans un dossier de trafic de cocaïne impliquant les enfants et les épouses de membres du régime et que lui-même avait remis à la victime une dizaine de jours avant le crime. Son enquête avait déterminé tous les détails de l’envoi des cargaisons de cocaïne à partir de l’Amérique du Sud. Le défunt Ali Tounsi avait promis de montrer le dossier au président Abdelaziz Bouteflika. C’était la dernière fois qu’il se rencontrait puisqu’il sera assassiné quelque jours plus tard.

Cette enquête date de 2009 et démontre qu’en Algérie, le trafic massif de cocaïne ne date pas de l’affaire des 701 kg de Kamel « elboucher », loin de là. Nous savons d’ailleurs que dans cette affaire récente, étaient impliqués de nombreux généraux de l’armée algérienne qui se sont retrouvés en prison puis ont été libérés en attente de leur procès. À ce rythme, l’Algérie dans 10 ans se retrouvera avec des cartels surpuissants et disputera la palme au Mexique.

Nous osons espérer que la révolution populaire du 22 février puisse permettre d’y voir plus clair dans cette criminalité d’État et mette un terme à ce désordre.


Dialogue ouvert : l’histoire vraie de l’ancien juge d’instruction Habib Achi et de son combat contre la corruption


Titre original en arabe :

حوار مفتوح : قصة حقيقية لقاضي تحقيق

سابق حبيب عشي و محاربته للفساد