Le terrorisme n’est pas une race, ni une religion, mais un acte et il est vrai que l’on a l’impression que c’est de plus en plus le cas. Comme si les terrorismes corse, irlandais, basque, otanesque de Gladio… n’avaient jamais existé…