Il y a approximativement entre 750 000 et 800 000 naissances par an en France. Le dernier classement de l’INSEE indique dans les 10 premières places, aussi bien chez les garçons que chez les filles, l’absence de tout prénom à consonance musulmane ou arabe. Ces seuls 20 prénoms représentent plus de 100 000 naissances ! À moins que ces chiffres soient tous faux et que l’INSEE mente à tout le monde, il faut croire que le Grand remplacement a du plomb dans l’aile. C’est sûr que l’on pourra toujours trouver un quartier dans lequel ont été entassés tous les immigrés maghrébins depuis 40 ans, où le prénom le plus attribué est d’origine musulmane, mais ceci n’a strictement rien à voir avec la totalité du territoire.