Amis patriotes,

C’est le cœur en fête que je vous annonce que la France est sauvée ! 

Le preux chevalier Éric Zemmour a remporté une victoire décisive sur l’envahisseur sarrasin à la bataille du 9ème arrondissement de Paris. Pas loin du Monoprix et du Figaro-ci Figaro-là. Vous avez vu comme moi la vidéo, ce qui s’est passé à cette bataille est indescriptible de bravoure et d’héroïsme. Ah mes amis ! Nous l’attendions tous cette victoire inouïe. Éric nous a ouvert la voie du combat à mort pour la France. Le salut de la nation est désormais à portée de main. Toutes ces années sombres durant lesquelles Éric prêchait inlassablement la virilité envers et contre tous ces lâches efféminés… eh bien cette virilité s’est finalement cristallisée lors de cette bataille épique. Éric avait raison, seul l’instinct guerrier porté à son paroxysme a pu venir à bout de ce Sarrasin. Oui, il était seul, mais il paraissait très méchant.

L’incroyable courage d’Éric qui n’a pas cédé aux insultes de l’ennemi et qui l’a ignoré de toute sa puissance virile et belliqueuse m’a foutu les larmes aux yeux. Évidemment, Éric aurait pu poser ses sacs de courses casher pour en découdre avec l’envahisseur mais ses lacets étaient défaits, c’est emmerdant pour courir à l’assaut de l’ennemi. Vous en conviendrez. Quelle joie mes amis de voir le Sarrasin se replier devant la puissance de frappe d’Éric qui n’a pas eu peur de commettre un crime de guerre pour sauver notre douce et éternelle France. Combien d’enseignements en vérité. Il nous faut des tueurs en série pour sauver notre patrie, comme Gilles de Rais aux côtés de Jeanne d’Arc lors du siège triomphal d’Orléans. Ce souverain mépris du futur roi Éric à l’endroit de l’autre brute était tel qu’il n’a même pas tourné la tête vers l’ennemi, il a au contraire superbement enfoncé la tête dans les épaules et détalé comme un rat, enfin je veux dire comme un roi, bien-sûr, un roi de France enfin légitime à l’unanimité. Quelle émotion ! Je me noie dans mes larmes et dans les vôtres, mes très chers patriotes. L’Histoire de France a enfin retrouvé un sens. Éric fait revivre la belle et glorieuse Histoire de France devant nos yeux émerveillés… Bouvine, Chizé, le fort des Tourelles… tout cela ne fut pas vain. D’ailleurs comme à Orléans, où la ferveur de Jeanne la pucelle avait suscité la création de milices populaires, Éric a déjà suscité des milices un peu partout en France quelques heures après cette féroce bataille, des milices de braves qui fourbissent déjà leurs armes, prêts à mettre en application la stratégie d’Éric, la stratégie de la contre-offensive en tournant le dos à l’adversaire et en s’éloignant en silence la tête enfoncée dans les épaules. Une stratégie gagnante puisque Éric va aller au tribunal avec ses avocats… J’aimerais souligner ici le tacticien de génie, tout de même. Pour l’instant, les milices hurlent sur Internet leur soutien à Éric et à ses 43 avocats, certes, mais n’ayez aucun doute qu’elles se manifesteront prochainement sur les champs de batailles réels pour bouter les Sarrasins hors de France et mettre Éric sur le trône de la royauté enfin retrouvée.


« Éric est de la même veine que ces héros, vous comprenez ? L’esprit de chevalerie n’est pas mort. »


Tout le monde pensait qu’Éric n’avait une grande gueule que sur les plateaux de télévision mais que dans la vie réelle il n’avait pas le courage de défendre virilement ses convictions. Voici enfin la preuve irréfutable, par l’image et le son, qu’Éric défend ses convictions jusqu’à la mort. Question d’honneur. Mais surtout, c’est la preuve qu’il défend la France éternelle jusqu’à la mort. Éric se fout de sa petite personne et de sa vie, la France avant tout. Amis patriotes, nous pouvons suivre sans méfiance aucune notre nouveau roi sans peur et sans reproche, il ne s’enfuira pas en israël à la première menace, en vous laissant vous faire tuer. Il sera en première position face aux hordes sarrasines comme le général Leonidas face à l’armée Perse à la mythique bataille des Thermopyles, où il sacrifia sa vie pour protéger Sparte en particulier et la Grèce en général ; plus tard, Origène compara le sacrifice du héros spartiate à celui de Socrate et du Christ. Eh bien, en quelques sortes, le sacrifice d’Éric c’est celui de Leonidas, de Socrate et du Christ réunis. La France est bénie. Bien-sûr, le sang n’a pas coulé et Éric est toujours vivant, Dieu soit loué, mais il a quand même sacrifié quelques minutes de son temps précieux pour expliquer pourquoi il avait détalé comme un rat, et ce sacrifice est inestimable pour la France, voyez-vous ? C’est bien lui le sauveur de la France, réjouissons-nous. Son exemple viril redonnera de l’ardeur aux nostalgiques du dogue noir de Brocéliande, Bertrand du Guesclin, ce noble chevalier qui délivra la France des Grandes compagnies, ces bandes de mercenaires qui pillaient et dévastaient sans relâche les provinces du royaume, tout comme le roi Thésée chassa de Grèce les brigands qui l’infestaient. Éric est de la même veine que ces héros, vous comprenez ? L’esprit de chevalerie n’est pas mort.

Avant de vous quitter, amis patriotes, une grande retraite au flambeau est prévue cette semaine, rue de Rivoli à Paris, avec le roi Éric en tête, dans la nuit du vendredi au samedi ! Ah non merde, vendredi soir c’est shabbat. Pas grave, on reportera, en juin, ou après les vacances. Le roi a quand même droit à un repos bien mérité, tout de même. Et puis ça lui laissera le temps de laver son froc… qui a dû être sacrément souillé, respectons le sacré amis patriotes. Et laissons notre libérateur se remettre de ses émotions. Nous le lui devons bien. N’oubliez pas : c’est du dernier souffle de nos héros que résonne l’âme immortelle de la patrie. Pour info, je viendrai avec l’urne contenant les cendres de Jeanne d’Arc, oui, c’est Éric qui me l’a confiée, qui la tenait lui-même de Shlomo Benzitoune, oui, exactement, le gérant du magasin d’import-export rue d’Aboukir, à qui j’avais acheté les chaussettes de Philippe Auguste, garanties 100% coton.

Force et honneur.


Twitter de l’auteur : https://mobile.twitter.com/lhadjiat
Le blog de l’auteur : http://leblogdelotfihadjiat.unblog.fr