Le nouvel esprit viril est arrivé. On l’attendait tant. Nos espoirs vont enfin être comblés. Mais il faut que je vous explique ce nouvel esprit viril, c’est un peu compliqué. Dans les grandes lignes, il s’agit de pleurnicher auprès des flics de la pensée pour qu’ils sévissent contre un éditeur qui dénoncent la corruption galopante du Pouvoir. Entrons maintenant dans les détails, attention c’est très pervers. Ce nouvel esprit viril consiste précisément à faire de la dénonciation des flics de la pensée son fonds de commerce tout en balançant à ces mêmes flics un éditeur qui dénonce la corruption et la duplicité du Pouvoir. Vous comprenez ? Mais attendez, c’est pas fini. L’auteur de ce nouvel esprit viril clame haut et fort qu’il entrera un jour dans le dictionnaire ! Oui, vous l’avez compris, il s’agit bien d’un humoriste malgré lui. C’est plutôt rare, un humoriste malgré lui qui fait carrière dans l’humour malgré soi. C’est un art subtil, l’humour malgré soi, d’abord il faut être totalement schizophrénique, totalement ravagé du bulbe. Et puis, il faut avoir une grande collection de chapeau, le bicorne de Napoléon, le chapeau de Julius Evola, de Karl Marx, de Groucho Marx, de Pierre Terrail de Bayard, de Charlot, de Meyer Lansky, de Harvey Weinsteïn, de Saint-Louis, de Mike Tyson, de Bob Marley, le chapeau de Socrate à Saint-Tropez, les tongues de Robespierre et le bermuda de Philippe-Auguste. Oui, la couronne de Saint-Louis, il faut aussi avoir pas mal de couronnes en plastique. Mais surtout, il faut se choisir un nom d’artiste adéquat, Allin Soralle, avec beaucoup d’ailes, pour voler. Car j’ai oublié de vous dire, quand il ne moucharde pas auprès des flics de la pensée, le nouvel esprit viril vole beaucoup, il vole en particulier les droits d’auteur des artistes qu’il édite. Mais j’en viens à l’essentiel, le nouvel esprit viril lance des croisades et prend la tête de ces croisades, de grandes et nobles croisades, des croisades pour la liberté, liberté de se droguer, liberté d’insulter, d’arnaquer, de sauter comme un lapin et de pisser comme un chien. Une dernière chose, le nouvel esprit viril humoriste malgré lui a besoin d’alliés : un ancien humoriste populaire qui adore le fric et un survivaliste simiesque comme c’est pas permis. Demandez le programme, le spectacle sordide a déjà commencé, pour tout vous dire il est bientôt terminé, c’est même carrément la déconfiture. Les plus téméraires des narines essaieront de tirer la chasse. L’infection est telle qu’il faudrait un déluge pour nettoyer tout ça. En attendant, quelques mouches tournent encore autour de cette infection, des mouches suiveuses, des mouches paumées, nationalistes, patriotes… qui déguerpiront bientôt, démoralisées, déçues… elles ne danseront plus cette danse de l’ex-nouvel esprit viril : la dissidanse-autour-du-pouvoir-et-du-pognon. L’ex-nouvel esprit viril n’a certes pas fait long feu mais il a soufflé parmi la jeunesse paumée et sur le cul des minettes, il a soufflé vaillamment dans les chiottes des back-rooms et mérite maintenant de se reposer dans les puanteurs de l’Histoire du rire.