Dans toutes les associations, il y a des brebis galeuses, leur proportion serait-elle supérieure à la moyenne chez les francs-maçons ?

Dans Le Nouvel observateur du 1er juin 2000, Airy Routier avouait : la très grande majorité des francs-maçons, bien sûr, ne sont pas, loin de là, des canailles ; mais on trouve une proportion effarante de frères parmi les escrocs patentés de la délinquance en col blanc. Il semble donc nécessaire de faire état de cette « proportion ».

La Franc-maçonnerie est une société discrète. Certains maçons profitent de cette discrétion pour dévoyer l’idéal maçonnique en commettant des actes malhonnêtes. Voici la liste des maçons mis en examen ou condamnés (sources : L’Express n° 2534 et Nouvel observateur n° 1856) :


– MAURICE ARRECKX, homme politique, escroquerie.

– PATRICK BALKANY, homme politique, escroquerie.

– Michel BAROIN, (GODF) affaire de la GMF

– Claude BARRAL, (GODF) maire de Lunel, mis en examen : radié

– JEAN-MICHEL BAYLET (GODF) ancien ministre, malversations financières.

– Pierre Besrest (GLNF) homme d’affaires, prêts frauduleux.

– Louis BESSON, secrétaire d’Etat

– Max BLONDIN, (GODF) vénérable de la loge Echo 2 à Nimes. radié

– Georges BONIN,(GODF) affaire du Crédit Lyonnais

– Jean-Michel BOUCHERON, ancien maire d’Angoulème

– Pierre BOURDON, ex Pdt du tribunal de Commerce de Bobigny, 2 ans de prison avec sursis

– Yves CHALIER, affaire du Carrefour du Développement

– Jacques CROZEMARIE, (GLNF puis GLDF) ex président de l’ARC

– Serge Dassault, homme d’affaires (GODF) corruption active. Suspendu provisoirement

– Jacques DELEBOIS, commissaire qui a fabriqué le vrai faux passeport d’Yves Chalier

– Pierre DESPESSAILLES, ancien directeur de la SDBO

– Gérard Desprez, (GLNF) homme d’affaires prêts frauduleux.

– Léon DUBRILLE, infraction sur la législation des jeux

– Roland DUMAS, (GODF) affaire ELF et Cie : radié

– Roger DUPRE, (GODF) dit Roger la banane, escroquerie bancaire

– Jacques DUPUYDAUBY, mis en examen pour abus de bien sociaux

– Henri EMANUELLI, (GLDF) financement du PS

– Florio FIORINI, affaire du Crédit Lyonais

– Michel GALLOT, ex président de la SDBO dans l’affaire du Crédit Lyonnais

– MICHEL GARRETTA, escroquerie pour le compte du CNTS

– Bleuet GILQUEL, trafic de faux billets

– Marcel GIODANENGO, dit Marcel la Salade, mis en examen à Nice

– Marcel GOUTARD, affaire du Crédit Lyonnais

– ALAIN GRAVELINES, agent du Trésor de Lille, écroué pour escroquerie.

– Gilbert GROSS, affaire de la française des jeux

– André GUEFFI, affaire ELF

– Hubert HADDAD

– Jean-Pierre KERBICHE, condamné pour blanchiment d’argent

– Guy KORNFELD, (GLNF) escroquerie : suspendu

– Jean-Yves Le DRIAN, maire de Lorient

– Jean-Marie LE GUEN, député PS, mis en cause dans l’affaire de la MNEF

– Guy MARTY, fondateur d’Urba-Gracco

– Jean-Pierre MATTEI, cités dans le cadre de nombreuses affaires

– Michel MAUER, mis en cause dans le financement du RPR

– Jacques MEDECIN, (GLNF) ex maire de Nice

– Jacques MELLICK, (GODF) ex maire de Bethunes : radié

– Jean-Claude MERY,  (GLNF) financement dess partis politiques

– Pierre MEYNADIER (GODF), impliqué dans l’affire office HLM de Nice : radié

– Michel MOUILLOT,(GLNF) ex maire de Cannes

– Gérard MONATE, gestionnaire d’Urba-Gracco

– Christian NUCCI, Carrefour du développement

– Giancarlo PARETTI, affaire du Crédit Lyonnais

– Roger Patrice PELAT, ami de François Mitterrand et mis en examen dans l’affaire Péchiney-Triangle

– Bruno Pelletier, (GLDF) imprimeur impliqué dans l’affaire MNEF

– Jean-Louis PETRIAT, (GODF) ex patron de la GMF, mis en examen

– Christian PIERRET (maçon et ENA), secrétaire d’Etat

– Francis POULLAIN

– Claude PRADILLE,(GODF) sénateur du Gard, complice de MEYNADIER.

– Harris PUISAIS, ancien collaborateur de Pierre Mendes-France, a participé à la mise au point du réseau de financement du PS

– Pierre REGIS, (GLNF)directeur d’une bance CIC, prêt à des frères. Démissionné

– JEAN-PAUL RENARD (GLNF) juge d’instruction à Nice : Démissionné

– Michel REYT, (GODF)fondateur de la SAGES

– Dominique SCHMITT, 2 ans de prison avec sursis

– Didier SCHULLER (GLNF) Office HLM de Paris : démissionné

– Alfred SIRVEN, (GLNF) affaire ELF

– Olivier SPITHAKIS, (GLDF) ancien président de la MNEF

– André TARALLO (Maçon et ENA), affaire ELF

– Max THERET, (GODF) délit d’initié dans l’affaire Péchiney : radié

– René TOUZET, ex juge consulaire, 2 ans de prison avec sursis

– René TRAGER, fausses factures pour le PS et le RPR

– Benoît WARGNIEZ, juge mis en examen pour corruption et trafic d’influence


Le total des francs-maçons mis en examen ou condamnés depuis 10 ans est donc de 67. Sachant que la franc-maçonnerie compte 122 000 membres, la proportion « effarante » de délinquance maçonnique est précisément de 0,05 %. Dans le Nouvel observateur du 6 février 2002 on pouvait voir les statistiques nationales de la délinquance (escroqueries, dégradations de biens, vols, viols). 4 061 792 personnes ont commis des actes de délinquance soit 14,6 % de la population française. À vous de comparer les deux taux et d’en tirer vos propres conclusions…