Voici les dernières infos de la mairie de Marseille, des magouilles crapuleuses de Gaudin et sa clique. Il est question de centaines d’emplois qui ont été rémunérés avec des centaines d’heures supplémentaires pendant des années, entraînant pour la ville un manque budgétaire de plusieurs millions d’euros. On comprend mieux pourquoi la ville est sale et désorganisée et comment ses immeubles tombent en ruines sur les locataires…

Tout le monde sait qu’à Marseille, c’est ainsi que l’on gagne les élections locales, en promettant des jobs fictifs dans la fonction publique. Et pour le coup cette affaire le démontre parfaitement, puisqu’il s’agit d’une véritable armée de petites mains toujours prêtes à servir l’élu.

Rappelons que le factotum de Salah Bariki, Omar Djellil, était salarié du Samu social de Marseille. On comprend mieux aujourd’hui pourquoi et comment il a intégré cette structure.