Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
À la une

Les dessous de la politique anti-musulmane, à la mairie de Marseille : Gaudin, Bariki, Djellil, Yana, les RG… [1/2] 

Nous nous proposons de vous raconter aujourd’hui, preuves nombreuses à l’appui, les coulisses de la politique municipale marseillaise concernant la communauté musulmane. Nous en avons déjà parlé longuement sur ce site ainsi que celui de l’association COBEMA et ce, depuis une dizaine d’années. Cet article risque d’être long, il sera donc scindé en plusieurs parties afin d’en faciliter la lecture, surtout que le nombre d’informations explosives à venir est important. Nous savons qu’un grand nombre de personnes ont été trompées par les manipulations des gens que nous allons citer ci-dessous, cet article est là pour leur donner des clés de lecture devant leur permettre de ne pas tomber dans leur piège grossier. Elles auront tout le loisir de vérifier la véracité des propos tenus d’autant que nous fournissons déjà des dizaines de sources écrites ou vidéos.

À la une

Putsch, hold-up et braquage, les dessous mafieux de l’association de la mosquée de l’avenue Camille Pelletan (Gaudin, Bariki, RG, Djellil, Bouzenzen…) 

Nous allons vous relater aujourd’hui comment la plus ancienne mosquée de Marseille, un édifice attachant et chargé d’histoire, dont la mémoire féconde est restituée par chaque pan de mur et chaque détail de son architecture et de son environnement, s’est retrouvée au centre d’un véritable hold-up. Il s’agit d’une histoire extraordinaire, abracadabrantesque, à peine croyable, dans laquelle on assistera à la commission d’un faux et usage de faux, suivi d’un faux en écriture publique réalisé par des politiciens éminents de la cité phocéenne qui ont cautionné cet acte répréhensible digne du Chicago des années 30, ce qui a permis de faire main basse sur le compte bancaire de l’association alors que l’un des membres historiques, le fils du fondateur, a fait l’objet d’un braquage. On peut compter également plusieurs agressions, menaces de mort…