C’est tout de même curieux d’avoir à observer ce décalage considérable entre une campagne de dons qui récolte 850 millions d’euros en 3 jours pour reconstruire une cathédrale puis voir l’ONU et donc la planète entière collecter à peine plus de la moitié pour un drame largement supérieur et bien plus grave !


Cette aide sera notamment destinée aux efforts de reconstruction succédant à la phase de première urgence dans la capitale.

Appel à la générosité mondiale. Les Nations unies ont lancé, vendredi 14 août, un appel de fonds d’un montant de 565 millions de dollars (474 millions d’euros) en faveur du Liban, dix jours après la double explosion meurtrière qui a dévasté la ville de Beyrouth.

Cette aide sera notamment destinée aux efforts de reconstruction succédant à la phase de première urgence dans la capitale. Il s’agit de financer la remise en état des hôpitaux et des écoles et de fournir un toit aux sinistrés, sans abri depuis l’énorme détonation au port, où étaient stockées des tonnes de nitrate d’ammonium.

« La tâche de reconstruire ne fait que commencer »

« La tâche de reconstruire la vie des habitants et permettre la guérison d’une telle dévastation ne fait que commencer », a estimé à l’ONU Najat Rochdi, une coordinatrice de l’aide humanitaire à destination du Liban.

L’explosion du 4 août, illustrant la corruption et la mauvaise gestion de responsables politiques libanais, a fait plus de 171 morts et 6 500 blessés et déclenché une colère de la rue face à laquelle le gouvernement du Premier ministre Hassan Diab a dû présenter sa démission.


Photo d’illustration : Beyrouth, le 13 août 2020, plus d’une semaine après la double explosin qui a en partie détruit la ville. (BENJAMIN GUILLOT-MOUEIX / HANS LUCAS / AFP)

avatarfranceinfo / AFP

France Télévisions

14 août 2020