Loin de s’essouffler, le mouvement des Gilets jaunes s’amplifie avec cette volonté des étudiants et des lycéens de le rejoindre pour clamer leur ras-le-bol et appuyer ses légitimes revendications.


Un syndicat appelle à un « blocage massif des lycées » ce vendredi et à se rassembler le lendemain en même temps que les « gilets jaunes ».

Des lycéens et étudiants pourraient bien tenter de s’agréger au mouvement des « gilets jaunes ». Comme un avant-goût, l’Union nationale lycéenne (UNL) a publié ces derniers jours un communiqué dans lequel elle invite les lycéens à un « blocage massif des lycées » ce vendredi. Elle entend montrer que « la colère générale qui gronde depuis quelques jours est également partagée par les lycéens ».« Nous aussi, on sature dans nos lycées, et il est grand temps qu’on fasse changer les choses », indique le syndicat lycéen proche de la gauche. Ses militants veulent marquer leur mécontentement contre « la politique ultralibérale portée par le président de la République Emmanuel Macron, au mépris des citoyens ». L’UNL dénonce la sélection à l’université, les suppressions de postes de professeurs, la réforme de la voie professionnelle. Et la réforme du lycée qui impliquera « moins de profs, des emplois du temps complexes, un bac inégalitaire ». Enfin, il critique aussi le service national …[…]