Macron-Sissi


Les dirigeants occidentaux ont toujours été en première ligne pour féliciter les dictateurs les plus sanguinaires lorsqu’ils « gagnaient » des élections à coups de 98,9% ! Ils font même la bise, posent à leurs côtés dans des photos officielles, sous le crépitement enivrant des flashes ; ils les invitent pour les célébrer… Bref, l’Occident est, depuis toujours, complice de toute cette mascarade, au mépris profond des peuples subissant leur joug et n’ayant plus comme seule ressource, l’indignation.


Emmanuel Macron s’est entretenu avec le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi après sa réélection, et a insisté auprès de lui sur « l’importance de préserver une société civile dynamique et active » en Égypte, a indiqué aujourd’hui l’Élysée.

Le président français « a présenté les vœux de la France pour le succès de l’Égypte » au cours de cette discussion téléphonique qui s’est tenue hier, au lendemain de l’annonce de la réélection pour un second mandat de M. Sissi avec 97,08% des voix.

Le président français « a rappelé le soutien de la France à l’Égypte dans la lutte contre le terrorisme tout en soulignant, comme il l’avait déjà fait lors de leur rencontre le 24 octobre à Paris, l’importance de préserver une société civile dynamique et active, meilleur rempart contre la radicalisation, et de promouvoir les droits de l’Homme et les libertés fondamentales », selon l’Élysée.

Félicitations de Macron… ou pas ?

Au cours de la discussion, Emmanuel Macron a rappelé « le soutien de la France aux réformes économiques entreprises par le président Sissi et la disponibilité » de la France « continuer d’investir » en Égypte. « Les deux présidents ont émis le souhait que le partenariat entre les deux pays soit renforcé dans tous les domaines », précise l’Élysée, en indiquant que la discussion a également porté sur les dossiers régionaux comme la Syrie.

Dans un communiqué publié au Caire, les autorités égyptiennes indiquent que M. Macron « a félicité le président Sissi pour avoir remporté l’élection », ce dont ne fait pas mention l’Élysée. Le communiqué de la présidence égyptienne ne fait en […]


Le Figaro / AFP