La situation est gravissime car nous sommes dirigés par des gens sans honneur et sans dignité, des mythomanes qui pratiquent le parjure comme d’autres jouent au football le week-end. Monsieur François de Rugy avait affirmé ne pas rester au perchoir toute la durée du mandat, l’été dernier, il vient de piétiner sa parole en affirmant l’inverse jeudi dernier.

Ce n’est pas la première fois que le président de l’Assemblée nationale actuelle, Monsieur François de Rugy, s’illustre par un parjure infâme. Souvenez-vous des primaires du PS dont il est sorti perdant tout en allant soutenir la candidature Macron. Il avait eu à l’époque, comme collègue de trahison un certain Manuel Valls. Bref, ces gens n’ont aucune parole alors on vous pose la question : comment pouvez-vous imaginer qu’ils dirigent correctement le pays et qu’ils ne trahissent pas ses intérêts ?