Malgré des tentatives assez ridicules des forces de l’ordre d’empêcher les étudiants d’atteindre la place de la Grande Poste, on se demande bien pourquoi, des dizaines de milliers d’étudiants battent le pavé en Algérie comme chaque mardi depuis le 22 février afin de crier haut et fort au système mafieux qui dirige le pays depuis bien trop longtemps : DÉGAGE !