On aurait aimé s’en passer, éviter ce carnage, ces 50 morts et ces dizaines de blessés, mais il faut dire que ce malade mental a réussi à faire naître dans le cœur des Néo-Zélandais d’un côté, et de la communauté musulmane mondiale de l’autre, un sentiment de fraternité extraordinairement fort ! Il faut croire que ce sociopathe a complètement raté son coup et c’est tant mieux. C’est Éric Zemmour – et ses copains – qui doivent passer actuellement un moment extrêmement difficile…

Ce n’est plus de la fraternité que l’on ressent envers ce peuple mais bien de l’amour !