Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Maghreb

Crise : le dinar algérien est en train de chuter à vue d’œil ! 

L’euro est à 195 DA et ce n’est pas fini. Il y a des experts qui parlent de 300 DA à moyen terme !!! Pourtant les réserves en dollars sont encore fortes, les réserves de pétrole et de gaz gigantesques malgré la chute du prix du baril. En réalité ceci n’est que spéculation des ennemis de la nation car, dans le passé, le dinar était plus puissant alors que le prix du baril était encore plus bas qu’aujourd’hui. Il n’y a aucune logique économique sérieuse à cette chute dont les conséquences seront clairement désastreuses.

Informations

Abdelhamid Brahimi : « L’armée française a infiltré Nezzar dans les rangs de l’ALN » 

Révélations explosives de l’ex-Premier ministre algérien, ancien moudjahed, Abdelhamid Brahimi, concernant l’infiltration de la révolution algérienne par les DAF (ou déserteurs de l’armée française). Cette information est loin d’être un scoop, elle est connue de quasiment tous les Algériens ; elle reste néanmoins intéressante dans la bouche d’un ex-haut responsable de l’état.

Maghreb

La binationalité visée aussi en Algérie 

Il est très curieux que ce même débat se pose au même moment aussi bien en Algérie qu’en France et au niveau constitutionnel. Ceci ne peut pas être dû uniquement au hasard… Il est assez cocasse de lire le projet algérien d’exclusion des binationaux alors que le pays a été détruit par des traîtres du DAF…

Géopolitique

Pétrole : le Venezuela et la Russie veulent s’associer pour enrayer la baisse 

C’est tout de même extraordinaire que ce soit Poutine et Maduro qui proposent des solutions de baisse de production afin de faire remonter le prix du brut qui est passé sous le seuil catastrophique des 30 $. À quoi peut bien servir l’OPEP dans cette situation dramatique ? Nous avons ici des pays tellement corrompus qu’ils ne défendent plus les intérêts de leurs peuples. Le seul intérêt de ces dirigeants à la solde de Washington et des banksters internationaux est de les laisser continuer leur entreprise de pillage et de destruction. L’Arabie saoudite est en totale faillite (plus de 80 milliards de $) ; pourtant, on ne voit aucune réaction de sa part, bien au contraire, elle s’engage dans des guerres qu’elle n’a pas les moyens de gagner ! Idem pour l’Algérie qui a passé les 10 dernières années à acheter la paix sociale à coups de milliards de dinars dilapidés dans des faux projets ANSEJ… Pourvu que la jeunesse s’occupe et ne fasse pas de politique. On a même vu le Premier ministre Abdelmalek Sellal s’adresser aux walis (préfets) en leur demandant de créer une vie nocturne dans les villes et de permettre l’ouverture des débits de boissons alcoolisées, pourvu que les jeunes s’amusent et se tiennent loin de la politique. ici

Santé

Ifri n’indique pas, sur les étiquettes des bouteilles vendues en Algérie, que ses colorants ont des effets indésirables ! 

L’entreprise Ifri prend bien soin d’indiquer, sur ses bouteilles vendues en France, que les colorants rouge-orangé [Jaune FCF (E110), Tartrazine (E102) et Ponceau 4R (E124)] ajoutés à la boisson ont des effets indésirables sur le comportement et la capacité de concentration des enfants, comme indiqué sur les 2 photos en bas de cet article (boissons de 33 et 25 cl). Par contre, on ne trouve aucune indication de ce type sur les étiquettes des mêmes produits vendus en Algérie ! Ils n’oublieront pas de vous indiquer comment mieux conserver leur poison au frigo mais rien d’autre ! La santé des enfants algériens serait-elle moins précieuse que celle des enfants européens ? Nous invitons les consommateurs algériens à appeler le service consommateurs dont le numéro est indiqué sur les étiquettes et de poser la question, tout simplement. Si possible, enregistrer la conversation, c’est toujours utile.