On se dit, à chaque fois, que l’on ne peut pas tomber plus bas, que l’on est arrivé au bout du pire sauf que ce dernier ne déçoit jamais. Le gouvernement Macron de mai 2017 a déjà perdu sept de ses ministres pour des raisons diverses plus ou moins graves, certains étant impliqués dans des affaires louches, d’autres ayant été déçus par l’immobilisme du gouvernement… Il ne reste plus que les mercenaires sans foi ni loi qui n’ont absolument aucune idéologie, mus par un opportunisme rare.