Ce sont les directeurs des banques qui ont ruiné l’Algérie en octroyant des prêts aux sommes folles à des escrocs…