Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Géopolitique

Un Juif révèle toute la vérité sur l’escroquerie de l’entité sioniste criminelle ! 

Encore une fois, ce n’est pas un nazi ou un quelconque membre de l’extrême droite, ce n’est pas non plus un musulman qui s’exprime mais bien un juif orthodoxe. Ça commence très fort dès le début de cet entretien puisqu’il accuse le sionisme d’être une révolte contre Dieu. Selon lui, l’entité sioniste enfreint les 10 commandements et toutes les lois de la Torah. Il dénonce également la violence utilisée contre eux par les forces de l’ordre étatiques dès lors qu’il s’agit de critiquer le sionisme. En réalité l’entité sioniste a été créée en s’appuyant sur deux escroqueries majeures. Faire croire que cette terre est un héritage de Dieu en premier lieu et ensuite faire croire que la souffrance endurée pendant la seconde guerre mondiale autorise le pillage de la Palestine via une culpabilisation quasi continue des nations occidentales impliquées dans la « shoah ». C’est ce que Monsieur Norman Finkelstein appellera L’industrie de l’holocauste !

Informations

Chutzpoul : BHL et le déshonneur de l’israël 

Ce texte sera sans nul doute, étudié dans le futur, dans les universités des hommes libres et fera l’objet d’analyse, afin de comprendre comment à un moment donné, l’humanité a sombré dans le chaos. Autrement, il n’y a rien de choquant à ce qu’une fraude puisse être honorée par une escroquerie, l’adage populaire ne dit-il pas : « qui se ressemble s’assemble » ?

Informations

Crif : Francis Kalifat ou le lobby sioniste qui n’existe pas… 

Ou comment les élites sionistes glissent insensiblement et sournoisement de la lutte légitime contre l’antisémitisme à l’accusation abusive et insensée d’antisionisme, en passant sous silence les souffrances endurées par le peuple palestinien martyr, victime de génocide. Ce glissement sémantique est l’œuvre du Crif, une organisation française qui, sous couvert de représentation des institutions juives de France, n’est rien d’autre qu’une agence israélienne de lobbying chargée d’importer en France le conflit israélo-palestinien et de faire en sorte que toute dénonciation antisioniste soit perçue comme un délit, voire un crime. À ce rythme, nous ne sommes pas loin de voir l’Académie française saisie d’une demande d’« enrichissement » de la définition de l’antisémitisme. La définition actuelle, à savoir « L’antisémitisme est le nom donné de nos jours à la discrimination et à l’hostilité manifestées à l’encontre des Juifs en tant que groupe ethnique, religieux ou racial [Wikipedia] » deviendrait comme par un coup de baguette magique : « L’antisémitisme est le nom donné de nos jours à la discrimination et à l’hostilité manifestées à l’encontre des Juifs en tant que groupe ethnique, religieux ou racial ainsi qu’à l’hostilité affichée à l’égard de l’état d’Israël, la démocratie la plus humaniste… bla, bla, bla… ». Il ne restera plus qu’à réviser le code pénal et l’adapter à ce « nouveau crime ».