Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Informations

Michel Aubier, le pneumologue qui minimisait les dangers de la pollution de l’air était payé par… Total ! 

Une telle compromission d’un médecin universitaire — professeur de surcroît — prêt à défendre les intérêts étroits d’une société privée en échange d’espèces sonnantes et trébuchantes, au détriment de l’intérêt général en dévoyant totalement la mission dont il était investi en tant que professeur à la Faculté de médecine Paris-Diderot et pneumologue à l’hôpital Bichat, et en trahissant le serment propre à sa profession, traduit une perte totale de repères moraux et signifie clairement que le monde moderne est en faillite générale. Il faut également savoir que ce pseudo professeur s’est parjuré le 16 avril 2016 au Sénat, lors d’une commission, jurant n’avoir aucun lien avec l’industrie alors qu’il est payé par Total ! Il semble de plus en plus clair que l’argent dirige bien des décisions scientifiques qui ont des conséquences certaines sur nos vies.