Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Eco & Finance

Le BREXIT et l’agenda de l’élite, par Scady 

Nous sommes tous partis du postulat que l’élite apatride et les banquiers ne voulaient pas que l’Angleterre quitte l’Europe. Mais en réalité, après réflexion, n’est-ce pas un moyen pour elle de maîtriser la chute à venir de la zone euro ? Sachant que le QE de la BCE arrive très prochainement à échéance…

N.O.M

Après le meurtre de la députée Jo Cox, la presse britannique dénonce la « brutalité » de la campagne du Brexit 

Voilà comment est géré le nouvel ordre mondial : il suffit de faire tuer quelqu’un à l’approche d’une échéance électorale afin de pousser les peuples à voter bien comme il faut et ne pas sortir des clous. Cela fait 2 siècles que ça dure et ce n’est pas terminé. Une petite attaque, un attentat, un Pearl Harbor, un 11/9,… et tout entre dans l’ordre malgré le désordre ambiant. La gestion par la terreur, ou plus exactement le chantage à la terreur, fonctionne très bien mais jusqu’à quand ?

Informations

Jacques Attali serait à l’origine du Traité de Maastricht 

Dans cette vidéo d’une conférence datant du 24 janvier 2011 et intitulée « Crise de l’Europe, crise de l’euro, quelles solutions ? », le conseiller économique à l’Élysée affirme qu’il a fait partie des rédacteurs du traité de Maastricht. Jacques Attali et ses collaborateurs auraient même prévu que les nations ne puissent pas sortir de l’Union Européenne.

Géopolitique

Revoir : comment F. Asselineau humilie une caricature européiste ! 

Il faut dire que ce n’est pas non plus très difficile vu le ridicule de la position européiste mais il est vrai que F. Asselineau est d’un niveau exceptionnel très rarement rencontré dans nos élites politiques imbéciles et ignares. À voir également comment M. Malégarie va tenter à plusieurs reprises de faire passer M. Asselineau pour un fou, un débile… sans jamais répondre avec précision sur les points incriminés (comme toujours). On remarque aussi que la solution que M. Malégarie propose pour sortir de la crise européenne est encore plus d’Europe ce qui est très logique… Il est très connu, et de tous, que pour sortir de la dette il faut encore plus de dette ! Bref, on voit qu’il n’y croit pas lui-même.