On sait que ces fichiers existent depuis longtemps dans toutes les villes de France où un large communauté musulmane réside. Les politiques connaissent par cœur leurs quartiers maghrébins et ciblent parfaitement leurs efforts afin de faire voter les récalcitrants dans la bonne urne.