Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Informations

Les pharmaciens veulent aussi vacciner mais sans dossier médical ! 

Depuis le temps qu’on en parle, tout le monde sait que la vaccination est loin d’être un acte anodin et d’une innocuité absolue. Tout peut arriver, du choc anaphylactique contemporain de l’injection et d’une extrême gravité, pouvant être fatal, aux nombreuses complications survenant à distance de l’injection et dues aux adjuvants à base d’aluminium ou de mercure. Quand ce genre d’incident arrive, mieux vaut être ailleurs que dans une pharmacie, plutôt dans une structure de soins équipée pour faire face à ce type d’aléas. Sans parler de l’efficacité réelle du vaccin antigrippal qui reste très douteuse en raison de la mutation fréquente du virus qui peut survenir entre le moment où le vaccin est fabriqué et celui où il est administré. Nous saisissons cette opportunité pour poster la vidéo que nous avions réalisée en mars 2010, sur ce thème précis et intitulée Primum non nocere, pour dénoncer la gestion hasardeuse de la pseudo épidémie « meurtrière » de grippe A H1N1 de 2008-2009. Grippe fantomatique au budget astronomique de 2 milliards d’euros pour un simple shoot. Un somptueux cadeau fait à Big Pharma par Roselyne Bachelot, ancienne salariée de l’industrie pharmacochimique, devenue ministre de la Santé.

Santé

Vaccinations : entretien avec Yvon Cauchois par AIL 

Yvon Cauchois s’est vacciné contre la grippe H1N1 et a développé une maladie auto-immunitaire dont les symptômes sont apparus 15 jours à peine après la prise du vaccin. Après avoir passé une série de test, il a été conclu qu’il souffrait d’une encéphalomyélite myalgique (syndrome de fatigue chronique) dont les symptômes rappellent ceux du syndrome de la guerre du Golfe.

Santé

Plus de 22.000 infirmières courageuses refusent de se soumettre aux vaccinations obligatoires 

Même avec des dizaines de milliers de professionnels de la santé qui refusent cette dictature de Big Pharma au seul et unique profit de sa capitalisation boursière, il reste encore des imbéciles pour expliquer que c’est bien, que c’est indispensable ou qui avancent je ne sais quelle autre excuse apprise par cœur et financée encore une fois par Big Pharma… Cette information est néanmoins très encourageante, car on est de plus en plus nombreux à nous conscientiser sur cette problématique essentielle de santé publique ou plus exactement d’empoisonnement de masse.

Santé

Vaccins : le Dr Cymès est un menteur et/ou un incompétent 

On ne peut être qu’exaspéré par l’omniprésence médiatique de ce médecin pseudo praticien, dont on se demande à quel moment de la journée il pratique son métier ! Ce personnage ubiquitaire, occupe tout l’espace télévisuel et trouve le temps pour écrire 3 livres par an (sic) et réaliser 300 émissions perso, sans compter les promotions… Là ou ça dérape c’est au Grand Journal de Canal + dans lequel il annonce avec un aplomb et une assurance assez déconcertants, voire effrayants : « Franchement, il n’y a aucun risque de se faire vacciner contre la grippe, contrairement à ce que certains prétendent… » ! Le choix de l’adjectif « AUCUN » fait par ce médecin bac +8 et professionnel des médias n’est pas anodin ; c’est pour cela qu’il est impardonnable. Car parmi les « certains » qui « prétendent » le contraire, il y a déjà tout simplement la notice des vaccins qui indique qu’au minimum, on s’expose à contracter tout simplement une grippe, ce qui est un peu ballot vous en conviendrez. Mieux encore, elle recommande que l’acte vaccinal soit fait dans une structure de soins équipée, au cas où un choc anaphylactique surviendrait !