Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Informations

Foi et honneur, par Ayoub 

Une dimension particulièrement négligée par les prêcheurs au sein de la communauté musulmane française est celle de l’honneur. L’on pourra faire remarquer – non sans raison – qu’une situation politique et sociale de dépendance extrême vis-à-vis de la République ne pouvait se traduire autrement que par la mise entre parenthèses d’un tel substantif. En effet, comment parler d’honneur lorsque nous sommes toujours prêts à brader notre religion pour un quelconque confort, une quelconque « nécessité » (ou « besoin », en fonction du choix de chorégraphie sémantique du locuteur) ? Comment parler d’honneur lorsque ce terme seul impliquerait une remise en cause structurelle chez le conférencier docile aussi bien que chez son public docilisé ? Comment parler d’honneur enfin, lorsque même les prêches du vendredi se sont mués en cours de civisme entrecoupés d’odes à l’amour inconditionnel ?

Informations

Foi et honneur, par Ayoub 

Une dimension particulièrement négligée par les prêcheurs au sein de la communauté musulmane française est celle de l’honneur. L’on pourra faire remarquer – non sans raison – qu’une situation politique et sociale de dépendance extrême vis-à-vis de la République ne pouvait se traduire autrement que par la mise entre parenthèses d’un tel substantif. En effet, comment parler d’honneur lorsque nous sommes toujours prêts à brader notre religion pour un quelconque confort, une quelconque « nécessité » (ou « besoin », en fonction du choix de chorégraphie sémantique du locuteur) ? Comment parler d’honneur lorsque ce terme seul impliquerait une remise en cause structurelle chez le conférencier docile aussi bien que chez son public docilisé ? Comment parler d’honneur enfin, lorsque même les prêches du vendredi se sont mués en cours de civisme entrecoupés d’odes à l’amour inconditionnel ?

Géopolitique

Colère des musulmans de New-York après l’assassinat d’un imam et son assistant 

Après l’assassinat d’un imam et de son assistant (lire ici), la colère gronde au sein de la communauté musulmane de New-York. Ce drame s’explique par le climat d’islamophobie savamment suscité et entretenu à l’échelle de l’Occident. La première étape de ce plan démoniaque de diabolisation des musulmans a consisté à créer de toute pièce le monstre Daech et de lui faire faire tout ce que la raison et la morale réprouvent et d’en attribuer la cause à l’islam et par ricochet aux musulmans. La mise en avant de la takia fait partie de cette stratégie afin que tous les musulmans soient concernés, même ceux qui ne pratiquent pas et adoptent le mode de vie païen.