Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Politique

Compte-rendu du procès en appel contre Alain Soral + nouvelle arnaque ! 

Hier 5 septembre 2017, s’est déroulé devant la cour d’appel d’Aix-en-Provence la plaidoirie en appel du procès intenté par Monsieur Salim Laïbi contre Alain Bonnet dit Soral pour diffamation publique et non pour injure comme ce dernier se plaît à le répéter en mentant inlassablement à ses auditeurs. Le procès a duré quelque trois quart d’heure en l’absence de M. Alain Soral. Après avoir procédé au rappel des faits et du déroulement de l’instruction judiciaire au cours de laquelle Alain Soral s’est illustré par son mépris de la justice, ne s’étant jamais présenté aux convocations, ce qui a conduit la juge d’instruction à délivrer un mandat d’amener qui s’est révélé infructueux pour la bonne raison que Monsieur Alain Bonnet dit Soral n’a jamais donné sa véritable adresse, la plaidoirie du conseil de Monsieur Salim Laïbi, après un rappel des faits incriminés, a appuyé son argumentation sur un nouveau constat d’huissier ayant définitivement établi la responsabilité de l’auteur des propos diffamatoires, c’est-à-dire Monsieur Alain Bonnet dit Soral, puisque c’est « lui-même » qui l’avoue dans une vidéo qu’il a « lui-même » postée sur son compte YouTube.

Politique

Soral ment et manipule encore ses lecteurs ! 

Nous avons reçu un courriel expliquant que le gourou sénile était en état d’arrestation et que des policiers étaient allés le récupérer chez lui. En réalité, comme je vais le prouver maintenant, il n’est pas question du tout d’arrestation mais tout simplement de convocation à l’effet d’être entendu par un juge, rien d’autre.

Soralgate

Tous au procès Binti contre A. Soral le jeudi 20 octobre à la 17e Chambre à Paris – 13h30 

Voilà une info rare, une info que Soral n’aimerait pas voir tomber entre de mauvaises mains, puisqu’il est question du procès qui lui a été intenté par Binti suite au fameux sexto ordurier et négrophobe qu’il lui a envoyé fin 2014. Le gourou soutenu par sa secte ne cesse de pleurnicher du harcèlement judiciaire qu’il subit, publiant des listes de procès en cours avec les sommes précises demandées, au centime près (alors qu’ils savent tous que ce qui est demandé n’a rien à voir avec la peine finale) afin d’espérer apitoyer les naïfs qui voudraient faire un don ; par contre, pas le traître mot concernant le procès Binti ou les procès intentés par Salim LAÏBI…