sexto-soral-binti-dieudonnéC’est du lourd, très très lourd, puisque nous sommes, ici, en présence d’un sketch de plus d’une heure dans lequel Alain Soral se répand en pleurniche comme il en a le secret. Avant toute chose, il faut bien comprendre que c’est un mythomane impénitent, un mythomane professionnel et que tout ce qui sort de sa bouche n’est que mensonge et affabulation. Il suffit juste de constater que ses fadaises du jour n’ont plus rien à voir avec celles de 2014 au lendemain du scandale ! Il est question aujourd’hui d’histoire de « prépuce » ou je ne sais quelle autre sottise à dormir TLJ  jusqu’à 17h00 ! Le mépris et l’avanie extraordinaires de Soral pour ses auditeurs sont stupéfiants ! Les preuves ci-dessous :

Ce déluge verbal incessant de Soral aurait dû se produire durant son procès, à la barre de la XVIIe Chambre, et non devant les micros de sa propre radio avec des laquais qui lui servent la parole. Il se fait passer pour une victime, affirme avoir des dizaines de preuves, mais il sera absent au tribunal ! Curieux non ? Il ne fera jamais la publicité de ce procès contrairement aux autres qui sont affichés en long et en large sur le site web du gourou : dates, accusations, sommes demandées, nom des avocats… puis en bas de page une petite demande de dons adressée aux pigeons dégénérés. On insiste : remarquez le débit de parole de Soral, il n’est pas naturel, ni normal. D’ailleurs il appelle Mme Bangoura, Gandoura à plusieurs reprises! (ici). C’est tout simplement spectaculaire de médiocrité et plutôt hilarant ! Pire encore et comme d’habitude, il n’y aura personne pour le corriger !!!

Comprenez bien : il a préféré ne pas se présenter, ne rien étaler au tribunal et perdre le procès, malgré « ses très nombreuses preuves et documents ». Maintenant, il vient s’entendre jacter comme une caille, seul, sans personne pour lui porter la contradiction. C’est carrément un foutage de gueule inouï. C’est comme un candidat au baccalauréat qui se plante complètement le jour de l’examen mais qui ose venir le lendemain expliquer à ses amis et parents qu’il connaît le programme de terminale sur le bout des doigts et qu’il méritait un 18/20 ! S’il a raté son bac c’est à cause des… juifs !

À la minute 41:35 il affirme que la Binti est interdite de territoire et que c’est pour cette raison qu’elle a choisi Strasbourg pour déposer sa plainte ! Je sais, ça pique les yeux, prenez 2 minutes pour écouter ce passage ici ! Donc Strasbourg n’est pas une ville française !!! Il dit ça et personne ne le reprend, personne ne fait remarquer que c’est faux et stupide. L’à-plat-ventrisme de certains est consternant.

Concernant Mathias Cardet il affirme qu’il ne savait pas que c’était un pseudonyme alors qu’en signant chez son ami Spengler, il est obligé de donner son vrai patronyme pour le contrat. Sans oublier le fait que Cardet était flouté sur les premières vidéos de ses interventions publiques. Du coup que doit-on comprendre ? Il floutait son visage tout en donnant son vrai nom !!! Mais quel imbécile !


Phrase de l’année : « Moi je suis dans l’antiracisme réel ! » dixit A. Soral l’auteur de « Les Blancs prennent les blacks pour des putes (ce qu’elles sont le plus souvent). » !


Le ridicule Vincent Lapierre ouvrira une parenthèse en citant Thierry Lévy, car l’avocat de Mme Bangoura Binti a commencé sa carrière chez lui. Il rappelle les propos pro pédophiles tenus par Thierry Lévy sur le plateau de CSOJ ! Mais comme par enchantement, il ne reprendra pas les propos pro pédophiles de son gourou Soral lorsqu’il défendra le pédocriminel Gabriel Matzneff que vous pouvez entendre ici ! On ne parlera pas ici de l’ami de Soral, Stéphane Blet, édité par Kontre Kulture, ami de Pierre Bergé et adepte fanatique du pédocriminel, toxico et occultiste Aleister Crowley. Sans oublier l’éditeur d’Alain Soral, le pape de la littérature érotique et lui-même juif ! Seul le gourou Soral a le droit de fréquenter des juifs et de faire des affaires avec eux…

Immédiatement, la théorie du complot fera son apparition, Damien Viguier le fera assez vite en établissant un lien avec la création du parti Réconciliation Nationale fondé avec Dieudonné. OK, pourquoi pas, mais justement : il en est où ce parti fantôme ? Pourquoi parler d’un parti qui n’existe pas et en faire une affaire d’état ?! Très vite, pour ce qui est du complot, des doigts accusateurs désigneront l’avocat de Mme Bangoura Binti, Me Honegger, « le juif sioniste » obligatoirement responsable des déboires de Grosal. Il est d’ailleurs certain que ces propos tenus par Damien Viguier, sous le silence consentant et complice de Drici Lahcen, tombent sous le coup de la loi et de la déontologie la plus élémentaire…

Ce qu’on peut dire de Me Honegger c’est le fait d’avoir, à notre sens, mal fait son travail puisqu’aucun constat d’huissier n’a été réalisé, ce qui eut été la moindre des choses. Est-ce dû au manque de moyens financiers de la plaignante ? Est-ce dû à une plainte trop tardive ? Une chose est certaine, le travail de défense n’a pas été à la hauteur.

Pour finir, on ne dira qu’une seule chose : qui peut encore être dupe d’une telle mystification ? S’il existe encore de rares personnes croyant à ces sornettes, c’est qu’elles ne valent pas mieux que le plus débile administré de Balkany qui vote encore pour lui. De telles personnes sont à plaindre et méritent vraiment leur sort…

Deux derniers points. Concernant les détails de procédure, faut-il rappeler à M. Drici Lahcen que son client a tout avoué dans sa vidéo et qu’il a assumé pleinement ses sextos racistes, on est tous là pour en témoigner. Deuxième point important : je peux témoigner à titre personnel que les techniques de harcèlement de Soral et de sa secte sont réelles et violentes, j’en ai fait moi-même l’expérience. On peut aussi rappeler la fin tragique de Romain Flavigny et du malheur qui s’est abattu sur sa famille. Ces gens sont dangereux et n’ont aucune limite.

Bref, après 1 heure de bla bla ridicule et grotesque, c’est encore une fois le juif qui sera désigné comme coupable des bêtises et déboires du gourou, car ce dernier sait très bien que ça rapporte gros. SI demain il ne paye pas ses impôts et se prend un redressement, ce sera la faute aux juifs. Idem s’il grille un feu rouge avec sa moto à 70.000 € ! Ce sera la faute aux juifs…

Encore une fois, la folie soraëlienne mettant en avant une défense d’une rare débilité, fera date, mais au moins on rigole bien, vraiment bien.