L’affaire a fait grand bruit et est à l’origine d’un scandale en Algérie puisqu’un syndicat d’enseignants a demandé des explications au ministère de tutelle concernant un CD-ROM de formation envoyé au corps enseignant qui contenait une symbolique maçonnique. De surcroît, la basmala a été retirée des manuels scolaires, ce qui est complètement incompréhensible dans le paradigme musulman algérien.