Benghabrit
NEWPRESS.

L’affaire a fait grand bruit et est à l’origine d’un scandale en Algérie  puisqu’un syndicat d’enseignants a demandé des explications au ministère de tutelle concernant un CD-ROM de formation envoyé au corps enseignant qui contenait une symbolique maçonnique. De surcroît, la basmala a été retirée des manuels scolaires, ce qui est complètement incompréhensible dans le paradigme musulman algérien.

Il faut dire que ce n’est pas la première fois qu’un tel scandale éclate en Algérie concernant la ministre de l’éducation nationale qui a été à plusieurs reprises décrite comme étant marrane d’origine espagnole, ce qu’elle a réfuté vigoureusement ! Son manque de maîtrise de la langue arabe est déjà une hérésie dans sa nomination !!!




L’Union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (Unpef) a dénoncé ce dimanche la suppression de la Basmala des manuels scolaires.

“Nous sommes surpris de la suppression de la Basmala des manuels scolaires et la dérobade (de la ministre de l’Éducation nationale) à ne pas justifier la présence de symboles de la franc-maçonnerie dans le CD destiné à la formation des enseignants”, écrit l’Unpef dans un communiqué publié à l’issue de la réunion de son bureau national, du 10 au 14 septembre.

Ce syndicat dénonce aussi la poursuite des réformes dites de deuxième génération et le retard dans l’impression des livres scolaires et leur mauvaise distribution. Il critique le manque de sérieux dans la gestion du problème de la surcharge des classes, la détérioration de l’état des établissements et des cantines scolaires, les problèmes de transport et les nominations anarchiques dans plusieurs directions de l’éducation.


Rafik Tadjer – TSA [Tout Sur l’Algérie]