Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Géopolitique

Syrie : l’hypocrisie occidentale des Lumières ! 

Il est de plus en plus évident que l’homme occidental qui a bassiné la planète entière depuis deux siècles à coups de discours humanistes inondés de lumières maçonniques est le plus grand hypocrite de toute l’Histoire. Il n’est bon qu’à bombarder, piller, tuer, massacrer, violer, humilier, torturer, organiser les trafics de drogues (opium, cocaïne…)… La liste de ses crimes n’a aucun équivalent dans l’histoire. Quand on pense que les pays limitrophes à la Syrie et l’Irak accueillent sans problème des centaines de milliers de réfugiés alors qu’ils n’ont en certainement pas les moyens, comment expliquer que les pays riches occidentaux ne peuvent le faire.

Informations

Onfray/Giesbert au Pradet pour un catéchisme athéiste imbécile 

Onfray-Giesbert-Pradet
Un de nos contributeurs a assisté à une conférence-débat avec MM. Onfray & Giesbert au Pradet dans le Var mercredi dernier (entrée gratuite). Il est essentiel d’informer nos lecteurs sur le cirque démocratico-intellectuelle moderne, en portant à leur connaissance les faits suivants d’une ahurissante étrangeté et hypocrisie !

– À aucun moment, il n’y a eu de débat, puisqu’ils étaient d’accord sur toute la ligne ! C’est donc une arnaque dans le titre.

Géopolitique

La querelle du complotisme par Pierre Dortiguier 

Il est de bon ton de prendre dans les discussions politiques, tout de haut, en laissant tomber, par ce que les Anglais entendent par un word ou name dropping, le mot de complotiste, pour faire entendre que son interlocuteur n’a qu’une conception fort bornée de la politique, comme un marin qui n’aurait connu de l’art de naviguer qu’un bateau de papier au jardin du Luxembourg parisien. Le mot de complot est pourtant net, qui désigne des conjurés dissimulant leurs intentions pour atteindre un but, qui est soit l’acquisition ou plus généralement la destruction d’un bien qui fait obstacle à leur ambition.

Géopolitique

Le nouveau film de Michael Moore portera sur « la guerre sans fin des États-Unis » 

À quand la prochaine invasion ? Telle est la question que pose Michael Moore dans ce documentaire qui promet d’être percutant. Il voudra certainement pointer du doigt le complexe militaro-industriel qui brasse des sommes astronomiques sans se soucier le moins du monde des crimes de guerre commis et du fleuve de sang versé. C’est donc cette industrie de la mort qui sera au centre de cette histoire racontée par le écrivain et brillant réalisateur engagé qu’est Michael Moore.